Vendredi 18 mars

 

Nous sommes rentrés à shanghai après 1semaine passée dans le centre de la chine.

De Hanoi, nous sommes rentrés en chine pour rejoindre le Guangxi: Après une nuit passée dans la ville de Nanning, nous prenons le train vers yangshuo.

Les chinois peuvent paraitre réservés au 1er abord, mais dès que l'on engage la conversation, ils se révèlent très amicaux serviables.

Nous logeons à l'extérieur de Yangshuo, décidément trop touristique à notre goût.

Notre guest house se situe dans un petit village au bord de la rivière Yulong. C'est une ancienne ferme traditionnelle en brique de pisé ocre.

Photo_135

Malheureusement, le temps est maussade, se dégradant et se refroidissant au fil des jours.

Nous ne nous décourageons pas cependant et faisons des randonnées à pied et à vélo.

Photo_113

Le paysage est somptueux, ce qui nous fait regretter le manque de soleil.

Photo_109

Ici, c'est le printemps. La végétation a changé, arbres à feuilles caduques qui se couvrent des feuilles et fleurissent, orangers, cannes à sucre, bananiers.

J'essaie (en vain) de me fondre dans la nature, parmi les orangers.

Photo_114Photo_115

 

 

 

 

 

 

Nous grimpons sur la yueliang shan, montagne de la lune.

Photo_128

1281 marches à gravir ( 1278 dans la descente tres glissante, car j'en manque 3).

Le paysage est grandiose, nimbée d'une clarté irréelle, comme on dit dans les bons guides.

Photo_123Photo_129

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo_126

D'ailleurs, on commence à en avoir ras le beret de la clarté irréelle depuis la baie d'Halong. On aimerait avoir du soleil!!!

Photo_087

Photo_093Photo_111

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus, il fait de plus en plus froid. Heureusement, il y a un poele bricolé dans un vieux bidon à la guest house et tout le monde s'istalle autour. J'en profite pour améliorer la pratique de mon chinois, ce qui fait beaucoup rire les serveuses.

Les chambres ne sont pas chauffées, mais oh bonheur, nous avons un matelas chauffant et c'est avec de petits gloussements voluptueux que nous nous glissons sous la couette chaude.

Vu les conditions athmosphériques, nous abandonnons le projet d'aller au Guizhou ( neige prévue).

De plus la situation du Japon nous préoccupe et nous rejoignons Shanghai en avion.